Qui est la 'voyante' de Dozulé, Madeleine Aumont?
En-tête 1 du site de la revue En Route. En-tête 2 du site de la revue En Route.
En-tête 3 du site de la revue En Route.
sommaire_messages

Retour haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour haut de page

Pour la version PDFde ce document,
cliquez sur l'icône. 
(recommandé pour imprimer ou partager par courriel)

DOZULÉ et l'Église (1 de 8)

(Dernière mise à jour de ce dossier: 22 juillet 2014)
 


PAGE    1   2   3   4   5   6   7   8  


Dans les années 1970, Notre-Seigneur apparaît en Normandie (France) à Madeleine Aumont, lui donnant des messages d'une grande importance, et demandant l'érection de la Croix Glorieuse de 738 mètres, hauteur du Mont Golgotha.

En 2011, en présence de Mgr Jean-Claude Boulanger (évêque du diocèse de Bayeux-Lisieux), le curé de la paroisse de Dozulé a nommé une responsable de l'accueil pour les pèlerins se rendant à la Haute-Butte de Dozulé.

Suite à la demande du Cardinal Ratzinger (alors Préfet de la  Congrégation pour la Doctrine de la Foi), Mgr Boulanger a constitué une Commission d'enquête formée de prêtres, pour examiner sérieusement les faits de Dozulé. Un autre prêtre (ancien médecin) a été chargé de recueillir et analyser les témoignages des grâces et guérisons obtenus à Dozulé.
 

Qui est
Madeleine Aumont?

Madeleine nait le 27 octobre 1924 à Puteaux-en-Auge (France), deuxième d'une humble famille qui comptera trois enfants. Plus tard, elle choisit le métier de couturière. à 24 ans, elle épouse Roland Aumont; ils auront 2 filles et 3 garçons.

Vers 1966, la paroisse de Puteaux perd son curé. Privés des services religieux et de moyen de locomotion pour se rendre à la paroisse voisine, Madeleine et sa famille délaissent alors la pratique religieuse...
 

  Retour à l'Église

Deux ans plus tard, la famille déménage dans un village voisin: Dozulé. Cette paroisse a bien un prêtre mais il faudra attendre encore 2 autres années avant de voir Madeleine franchir les portes de l'église. Grâce aux bons conseils de sa mère, elle se décide enfin à se confesser et reçoit la Sainte Communion le jour de Pâques 1970, après 4 ans d'abandon de la pratique religieuse.

C'est alors qu'elle vit une expérience spirituelle hors du commun qui la transforme totalement: Jésus lui fait ressentir Sa Présence dans la Sainte Eucharistie! Dès lors, Madeleine se sent irrésistiblement attirée vers Jésus-Hostie. Cette faveur du Ciel, qui se renouvellera de nombreuses fois par la suite, marque pour elle le début de sa conversion. Peu après, le curé de la paroisse la reçoit comme catéchiste auprès des enfants du village.
 

  Les apparitions

Il est environ 4h40 au matin du 28 mars 1972 quand Madeleine voit apparaître, par la fenêtre de sa chambre, une croix «immense, merveilleusement belle et plus brillante que le jour!» dira-t-elle. Et du Ciel, elle entend une voix qui proclame: «Ecce Crucem Domini» (elle, qui n'a que peu d'instruction et qui ne sait rien du latin, n'apprendra que plus tard la signification de ces 3 mots: «Voici la Croix du Seigneur»).

Durant les mois qui vont suivre, cette Croix apparaîtra plusieurs fois pour ensuite faire place à Jésus Lui-même. Ainsi, jusqu'en 1978 Madeleine verra et entendra à plusieurs reprises Notre-Seigneur apparaissant souvent à la place du Saint-Sacrement, soit à l'église ou dans la chapelle d'un pensionnat voisin, la plupart du temps devant témoins tels que le curé de la paroisse et les religieuses du couvent St-Joseph. Tout au long de ces six années, le Ciel confiera à Madeleine un message d'une très grande importance pour le monde, et demandera à son Église la réalisation d'une demande extraordinaire.

Toujours obéissante et attentive aux recommandations de son directeur spirituel, l'abbé Victor L'Horset (alors curé de Dozulé), Madeleine sera l'humble et fidèle messagère de Jésus, malgré les embûches sans nombre qui se dresseront sur sa route.

Pendant toutes ces années, jusqu'en 1979, Madeleine vivra ces expériences mystiques sans jamais pouvoir les dévoiler à son époux qui ne veut rien savoir des «histoires de Bon Dieu». Retenue par la charité, elle ne dit rien mais prie et se sacrifie pour la conversion de celui qu'elle aime...Et Dieu l'exauce enfin après 9 ans d'attente! C'est en prenant connaissance de toutes les merveilles opérées par le Ciel à travers son épouse, que Roland Aumont retrouve la Lumière de la Foi... D'incroyant et incrédule qu'il était, le Ciel en fera un appuis infatigable pour Madeleine, dans sa mission de Messagère de la Croix Glorieuse.
 

Suite


PAGE    1   2   3   4   5    7   8  




Lien_menu_dozule

- MENU DE LA RUBRIQUE "Messsages / DOZULé" -


bas_page1

www.revueenroute.jeminforme.org

Site produit par  "Les Amis de la Croix d'Amour".
Autorisation de diffuser ce document, avec mention de la source.